La Douce Naissance, d’infirmière à accompagnante parentale en périnatalité

9 Avr 2021

Avant tout, faisons connaissance. Qui êtes-vous ?

La douce naissanceBonjour, je suis Sandra, jeune femme de 28 ans et heureuse maman de deux enfants âgés de 4 ans et 4 mois.

De nature dynamique, douce et empathique, j’ai toujours désiré travailler auprès des enfants. Très vite, j’ai donc été attirée par le domaine de la périnatalité que je trouve fascinant. J’ai ainsi pris l’option de devenir infirmière et j’ai obtenu mon diplôme d’État en 2014. Depuis, j’ai exercé ce métier auprès des bébés prématurés, ces petits guerriers pour la vie.

Je suis également la fondatrice de « La douce naissance », auto-entreprise dans l’accompagnement parental et périnatal que j’ai créé de toutes pièces.

 

D’où vient le joli nom de votre projet « La douce naissance  » ?

J’ai longtemps réfléchi au nom exact, désirant qu’il reflète mes valeurs et celles que je veux transmettre aux parents.

Pourquoi la douce naissance ? Parce que la douceur est l’une de mes valeurs essentielles et les bébés comme les femmes enceintes remplissent ce rôle. De plus, le terme de naissance pour la période que je cible qu’est la périnatalité. J’ai coutume de dire qu’à chaque naissance d’un enfant naissent aussi ses parents.

Enfin, l’abréviation de la douce naissance est l’ADN, une symbolique porteuse de nombreux messages étant donné qu’elle est au cœur de chaque individu : c’est ce qui fait sa singularité, tout comme le lien parent/bébé et la parentalité.

 

Parlez-nous un peu de votre projet d’entrepreneure ! Comment aidez-vous les jeunes parents et pourquoi ?

Je propose des prestations et ateliers aux parents afin de les informer, les guider, les soutenir, les accompagner dans leur parentalité durant les premiers instants avec leur bébé.

Chacun peut avoir besoin d’aide sur un domaine particulier ou avoir besoin de pistes pour renforcer le lien avec bébé.

L’accompagnement parental en périnatalité s’articule autour de deux grands axes : le bien naitre parental ainsi que le bien être maman et bébé.

En effet, afin de bien naitre en tant que parents, le toucher est un véritable outil pour permettre le lâcher prise et créer une véritable connexion et bulle d’amour.

Accompagner les parents et leur bébé était déjà mon quotidien en néonatalogie. Mais malheureusement, les conditions de travail à l’hôpital ne nous permettent pas, à mon sens, de proposer un accompagnement personnalisé et de qualité.

Et puis, mon expérience personnelle de maman, m’a permis aussi de souligner que la parentalité est souvent synonyme de doutes, solitude et questionnements. Une accompagnante parentale en périnatalité est donc une personne ressource et de référence afin de libérer sa parole et se sentir épauler durant la grossesse et le post partum.

 

Lors du lancement de votre nouveau projet, avez-vous rencontré certaines difficultés ? Et avez-vous été soutenue dans cette toute nouvelle expérience ?

Pour m’aider au lancement et développement de mon projet, j’ai pu compter sur mes proches, mes formatrices de l’Ecole du Bien Naitre, mes collègues de formation ainsi que d’autres professionnels entrepreneurs issus du secteur médico-social du réseau Paren()Thèse auquel j’appartiens. Toutes ces aides extérieures sont importantes selon moi car c’est ensemble que l’on va plus loin.

Entièrement débutante dans l’auto-entreprise, j’ai vite été confrontée à diverses difficultés : les démarches administratives, le marketing digital ainsi que la communication de réseau.

Une ultime difficulté (et non des moindres) a été ma relation avec l’argent : mon métier initial d’infirmière est un métier de cœur, de don de soi pour l’autre. Je possède les connaissances et expertises en terme d’accompagnement, de périnatalité ; mais je ne suis pas issue d’école de commerce où l’on apprend à se vendre comme un véritable produit. Il m’a fallu travailler sur moi-même à travers un coaching en développement personnel afin de gagner en confiance en moi.

 

Quelles principales leçons pouvez-vous d’ores et déjà tirer de votre expérience d’entrepreneure ? Et quels conseils pourriez-vous donner à de futur(e)s entrepreneur(e)s ?

J’ai appris au fur et à mesure de tous ces riches échanges à obtenir l’âme d’une « business woman » sans pour autant perdre ma sensibilité à l’autre et mon envie de soutien bienveillant.

Si j’avais un conseil à donner à des futurs entrepreneurs, je leur dirais de croire en leurs rêves. Fixez-vous des objectifs de cœur et surtout soyez patients, audacieux et tenaces. Rome ne s’est pas faite en un jour. 

Devenir entrepreneure est un choix que je ne regrette nullement, un projet qui murit depuis un an et j’estime n’en être encore qu’au début : c’est parfois les montagnes russes mais si vous vous donnez les moyens d’y arriver, il n’y a pas de raison que çela n’aboutisse pas.

Entourez-vous des bonnes personnes, c’est aussi une de mes clés. Avoir un réseau qui aide à la valorisation, la prise de décisions, l’information et surtout l’écoute active et respectueuse !

 

Que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

Si l’on devait me souhaiter quelque chose pour la suite, ce serait de pouvoir accompagner un maximum de parents ainsi que leur bébé, pour qu’ils puissent chacun tisser un lien d’amour qui leur ressemble en toute conscience.

Je souhaiterais dans le meilleur des mondes, que l’accompagnement parental et périnatal se démocratise beaucoup plus en France comme il l’est dans d’autres pays, et que chaque couple devenant parent puisse se faire accompagner dignement selon ses choix. 

Site internet : ladoucenaissance.com
Compte Instagram : @ladoucenaissance

Vous avez aimé cet article ? Parlez-en autour de vous !
Bannière Boutique VanillaMilk

Vous êtes un professionnel, une maman, un papa… ?
Vous représentez une asso, un lieu, un organisme, une entreprise… ?
Vous êtes expert dans un domaine,  une spécialité ou vous avez une actualité, un concept, un projet… dont vous aimeriez parler et présenter dans le cadre d’un article sur notre blog ?

Quelle bonne idée !
Contactez-nous et parlons-en vite !

Essie

Modératrice

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *