Nous sommes aujourd’hui en février 2019, je continue de semer mes graines… Nous sommes sur le point de passer un cap important (dont je vous parle dans le prochain article).

Aussi, pour recharger les batteries, il est l’heure de faire un bilan, un retour en arrière, une petite analyse en essayant d’être la plus objective possible.

Pour nous sentir fières et prendre conscience du chemin parcouru

Aujourd’hui, voilà donc :

  • Plus de 3 ans que je prépare mon projet et que j’analyse le monde de l’allaitement maternel,
  • Presqu’1 an et demi que j’ai quitté mon emploi,
  • 10 mois que nous travaillons en binôme avec Laurie (dont je vous parle ici),
  • 9 mois que mon entreprise (MaeLittleOne) est créée,
  • 8 mois que la marque VanillaMilk est née,
  • 4 mois que le site est en ligne.

La naissance d’une belle communauté engagée, curieuse et souhaitant nous aider

Et VanillaMilk, c’est aujourd’hui :

  • Un binôme et une complémentarité atypique qui font se réunir (et se parler) les mondes de l’entreprise, du web et de la santé
  • Un projet financé exclusivement en fonds propres ! Je ne souhaite pas parler ici d’argent mais ma famille et mon mari ne cessent de me répéter qu’il faut que les gens prennent conscience du fait que plusieurs dizaines de milliers d’euros ont été investies. Alors voilà, c’est dit ! ?
  • Un positionnement innovant, réfléchi et assumé dans le paysage de l’allaitement maternel
  • Des dizaines d’articles et de rapports analysés et 3 questionnaires auxquels ont répondu des milliers de mamans (oui, oui !)
  • Un logo et une identité visuelle qui nous ressemblent et dont nous sommes fières
  • Une petite mascotte Essie qui apporte de la fraîcheur et du pétillant au projet
  • Un magnifique site internet :
    • Imaginé avec l’aide d’une graphiste/directrice artistique experte en UX / ergonomie web dont je vous parlais ici
    • Conçu de toutes pièces (en « code pur ») par un talentueux développeur web* (Rendons à César ce qui est à César : il ne s’agit pas d’un « simple » WordPress ou Wix avec une « simple » carte GoogleMaps…)
    • Aux fonctionnalités avancées: une carte géolocalisée, personnalisée et performante, une interface de connexion sécurisée, le « beez » (la mise en relation « anonyme » entre mamans), un système de paiement intégré et entièrement sécurisé (Stripe)…
  • Un investissement financier et personnel pour chacune dans le parcours « Créer son entreprise »** et le Diplôme Universitaire en Allaitement Maternel de Marseille,
  • La présentation du projet devant l’Agence Régionale de la Santé Rhône-Alpes-Auvergne, les lactariums de France, des professionnels de santé, des associations… mais aussi des chefs d’entreprise, des banquiers…,
  • Très prochainement (mars), le lancement d’un plan de communication ambitieux et la sollicitation de la presse locale et nationale,
  • Des initiatives, des collaborations et de belles surprises à venir (faites-nous confiance, on ne manque pas d’idées) !

VanillaMilk, c’est surtout une nouvelle vie et beaucoup de bienveillance !

Enfin, VanillaMilk, c’est aussi et surtout :

  • La naissance d’une belle communauté engagée, curieuse et souhaitant nous aider avec :
  • Tous les matins, un réveil qui sonne à 6h, un emploi du temps de ministr… euh… de mompreneure J, un retour au lit après 23h…
  • Des heures et des heures de travail, de formation, de discussion, de brainstorming, de remise en question…
  • De merveilleuses rencontres, échanges, apprentissages, périodes de doute, de stress, de joie, d’excitation…
  • Des emails et des messages privés reçus tous les jours pour nous témoigner du soutien et de la sympathie : Merci !
  • L’écoute, la disponibilité et les conseils experts d’amis proches et bienveillants,
  • La compréhension et la confiance de ma famille,
  • Un soutien inconditionnel et de la fierté dans les yeux de mon mari,
  • L’admiration de ma fille de 6 ans qui parle de sa maman, de son projet VanillaMilk, d’Essie et des mamans qui allaitent à ses copines d’école ?,
  • Un projet qui me porte et qui fait mon épanouissement au quotidien !

Mon principal challenge : apprendre à laisser le temps au temps et laisser mûrir le projet

Alors, aujourd’hui, je ne gagne pas encore ma vie, non. Mais, je ne regrette absolument rien.

Certes, j’ai toujours l’ambition de faire grandir ce projet, de lui trouver un modèle économique qui convient à chacun et qui ne fait pas (plus) débat. Il faut juste que j’accepte l’idée que cela prend du temps, plus de temps qu’aucun autre projet entrepreneurial.

En effet, avec Laurie, durant les derniers mois nous avons surtout souhaité « montrer patte blanche », nous présenter telles que nous sommes, expliquer notre démarche, prouver que nous ne souhaitons prendre la place de personne mais simplement venir en complément de ce qui est déjà fait. Nous avons une réelle ambition mais nous avons pour principe permanent de ne pas faire les choses n’importe comment.

Ainsi, nous consultons, nous échangeons, nous proposons, nous testons, nous avançons… et ce, toujours dans le seul but d’aider, d’accompagner et de créer du lien autour des mamans allaitantes !

 *Jean-Philippe Huguet de la société ICESI 

**Proposé par l’Institut Régional pour la Création et le développement des Entreprises, basé à Aix en Provence.

On adore vous lire et découvrir vos idées, remarques et suggestions  !
Mais attention, toujours avec bienveillance : si vous cherchez la petite bête, je vous lirai mais il se peut que votre commentaire ne soit pas publié…

Essie

Modératrice